Reunion

2010 - Tourtour



Infos sur la Rencontre de Mai


Jean Louis Revel

Le Vendredi 28 Mai au Soir:


tout a roulé, les voitures sont arrivées à l'heure, même le train TGV de Paris qui nous a déposé Gilles Pernot et son épouse Marie-Claire ainsi que Gérard Franck sur le quai de la gare des Arcs-Draguignan.

A 19h30 nous nous sommes retrouvés à la Farigoulette, restau-bar-journaux-tabac sur la place  du village. Laure la cuisinière a mis son talent pour respecter les consignes. Tout le monde a apprécié la légéreté du feuilleté aux champignons, cueillette personnel de Mr Giraud le propriétaire qui arpente les sous-bois avec son chien en saison. Ce fut une reprise de relations bien agréable, nous nous sommes quittés vers 23h.

Le Samedi Martin :


 sur le marché provençal d'Aups chacun y est allé de ses petits achats et du plaisir de se balader dans les ruelles du village.

Le Samedi Midi :


le grand rassemblement à l'auberge de St Pierre, où l'émotion démarre avec la réception d'un magnifique bouquet de fleurs et d'un message de Claire Lapleigné, qui dans l'embarras des soucis de santé avec Paolo son époux a du décommander sa venue, nos pensées étaient avec elle et nous lui avons confirmé par écrit. Le cadre bucolique de l'auberge a je pense enchanté tout le monde. Le temps nous a permis de déjeuner sur la terrasse qui surplombe les prés où broutait tout un

troupeau de moutons,  beaucoup de charme ce cadre. Il n'en a peut être pas été de même pour la totalité du repas,  à mon avis.Pas grave, nous étions bien tous ensemble.

Le Soiree Apres Mid :


visite des caves du Château Thuerry , perso je n'y étais pas, Pierre mon époux vous a accompagné. les techniques et les moyens mis en oeuvre sont "bluffants" ! la qualité et le prix des vins le sont moins.

La Soiree au Vieux Mas

:
j'ai eu beaucoup de plaisir à vous recevoir, j'ai fait de mon mieux, j'espère vous avoir contenté, l'ambiance a été très chaleureuse. J'AI BEAUCOUP APPRECIE LA SIMPLICITE, LA GENTILLESSE, ET LES INITIATIVES DE TOUTES LES PETITES MAINS QUI ME SONT VENUES EN AIDE. MERCI A VOUS. BISOUS.

Je suis comme Jean Louis, je lance un appel à ceux qui ont pris des photos de la soirée terrasse. je n'ai que celle d'Hélène qui sont très bien  d'ailleurs, merci d'avance.

Dimanche Matin :


nuit fut courte au vieux mas, car pour ceux qui y sont restés, la blague , l'humour étaient de la partie.

A10h 30
la visite historique du village conduite par Mariette une Tourtouraine qui nous a consacré une bonne heure et demi à l'histoire et la petite histoire du village. De l'église style pur roman au moulin à huile (encore en activité l'hiver et qui est utilisé l'été en salle d'expo) en passant par les petites ruelles étroites comme celle du cantadou ou l'on comptait les moutons au retour des pâtures.

Remarques:

connecter à la section membre



Dimanche Midi :


et oui retour à la Farigoulette mais cette fois, le temps permettant, déjeuner sur la terrasse qui surplombe la vallée et offre une vue superbe sur le mont Bessillon. Nous nous sommes vraiment régalés d'un grand aïoli dans la tradition ! là encore Laure a bien joué et pour le digérer, un sorbet au lemon cello était le bien venu.
Quelques uns nous ont quitté, des embrassades, des au revoirs, des à bientôt......

 

 

Dimanche Apres Midi :


le solde de la troupe s'est mis en route pour Moustiers Ste Marie. Superbe et pittoresque village réputé pour ses faïences exposées et vendues dans une quantité de boutiques qui se succèdent, très touristique.  Des courageux  sont montés à la chapelle qui domine le village, que l'on atteint  par un chemin de croix. Sur le retour une halte pour le point de vue et la satisfaction du gosier à Aiguine, la vue est sublime sur le lac de Ste Croix d'où l'on peut admirer cette exceptionnelle couleur.

d'eau due au fluor et a certaines algues, dit-on.

Dimanche Soir :


et voilà, vers 20 heures, le dernier repas de ces agapes, pris à la Mimounia, petit restaurant marocain à ne pas confondre avec la Mamounia de Marrakech en fait ici c'est pour le fils qui s'appelle Mimoun ! c'était super fin goûteux, délicieux dans une ambiance à mourir de rire, nous avons découvert une Florence très douée, paroles et gestes pour compter des histoires.

des plus... au plus... les blagues ont fusées chacun y allant de la sienne.

Et voilà nous étions là pour clôturer cette rencontre dans la joie et l'amitié.

Dans La Semaine :


Un Petite Suite :
un peu de RAB, oh non excusé, de SUPPLEMENT ! pour les  Pernot, Jean Louis Revel , Gisèle Coutaz , avec Pierre qui connaît les gorges du Verdon comme sa poche pour avoir fait  les chemins de randos répertoriés et  qui a joué le guide en voiture,  cette fois , sur le chemins des crêtes,  nous avons faits les deux rives, c'est une ballade grandiose !

ça vaut le Nevada la couleur en moins !